La grotte Blanchardv
Entrée de la grotte Blanchard

 


 
 


La connaissance de la faune et de la flore holocène (0-10 000 ans) et surtout pléistocène supérieur (0-128 000 ans) est aujourd’hui rendue possible par la découverte en Guadeloupe, de sites fossilifères anciens à la Désirade et à Marie-Galante.

Le site le plus important pour le Pléistocène supérieur de l’archipel, tant en richesse en matériel fossile qu’en période de temps documentée, est la grotte Blanchard.
Avec une puissance de 5 m de dépôts, on pense que ce site couvre tout le Pléistocène supérieur. Il livre en abondance des ossements de squamates, d’amphibiens et de chauve-souris, ainsi que des restes d’oiseaux.

Un sondage réalisé en 2008 a prélevé la partie superficielle du remplissage. L’acquisition de collections fossiles permettant de documenter la faune présente sur l’archipel depuis 100 000 ans implique donc d’organiser la fouille de ce site et le traitement du matériel recueilli.

De par son importance, sa complexité et l’enjeu qu’elle représente, la fouille de la grotte Blanchard est une action centrale, déterminante pour les résultats attendus du projet.

Sondage Blanchard
Dépôts stratifiés fossilifères de la grotte Blanchard

Tri des sédiments à l'eau
Refus de tamis
Sédiments lavés, riches en ossements
Tri des sédiments à l’eau


   
   Europe en France : le portail des Fonds européens
Region Guadeloupe
Logo préfècture région
DRAC
CNRS